Les Enseignants

L’équipe pédagogique fonctionne de manière collégiale selon les voeux de Jacques Lecoq et tous les professeurs ont suivi son enseignement à l’école. Ils partagent leurs emplois du temps respectifs entre les cours à l’école et un engagement sur la scène théâtrale actuelle, que ce soit en tant que comédien, metteur en scène ou encore dramaturge. Ceci leur permet de rester dans l’actualité du théâtre, d’en nourrir leur enseignement et ainsi, de le partager avec les élèves.

Emmanuelle BOUYER


Emmanuelle Bouyer est artiste plasticienne et architecte dplg formée à l’UP6 (unité pédagogique d’architecture de paris la villette) .

Elle suit en 1997 l’enseignement de Jacques Lecoq, Krikor Belekian et Pascale Lecoq dans le cadre du LEM (Laboratoire d’Etude du Mouvement , département scénographie de l’école Jacques Lecoq).

De 98 à 2008, elle intervient à l’Ecole Nationale des Arts du Cirque de Rosny, pour y poursuivre les recherches du LEM auprès des circassiens, tentant, au delà des cours réguliers de scénographie et d’arts plastiques, différentes expériences comme la mise en piste de Variété de Kagel, ou des interventions au centre G.Pompidou dans le cadre des soirées des Jeudi’s. En parallèle elle a continué à enseigner à l’Ecole d’architecture Paris la villette ainsi qu’à L’ESAAA (Ecole supérieure d’art de l’agglomération d’Annecy).

Depuis 2008, elle est titulaire d’un poste de maître assistant à l’Ecole nationale supérieure d’architecture de paris val de seine, et en 2012, elle intègre Le LEM pour y donner des cours en atelier.

Parallèlement, son travail artistique se déploie toujours dans l’expérimentation et la recherche : Au sein d’équipes pluridisciplinaires elle réalise différentes interventions artistiques dans des lieux publics :

la transformation d’une station de métro en instrument de musique, installation sonore et lumineuse en temps réel pour le centenaire du Métro Parisien à Carrefour Pleyel en 2001

la mise en mots avec OuLiPo du ciel de la Place des Terreaux, installation sonore et lumineuse pour la fête des lumières de Lyon 2007.

En son nom propre, elle intervient sur scène auprès de musiciens ou dans le cadre de manifestations d’art contemporain liées à des territoires : église à Amponville (seine et marne) en 2008, ou dans une loge de concierge dans le cadre du projet « l’art dans les loges » à La Cité de la Grande Borne à Grigny 2009 et 2012.

Ses recherches sur l’espace et le mouvement, se poursuivent autour d’installations, de dessins et de vidéos .